La Semaine européenne du développement durable a lieu chaque année du 30 mai au 5 juin. Elle a pour objectifs de promouvoir le développement durable, de sensibiliser chacun à ses enjeux et de faciliter une mobilisation concrète tant individuelle que collective. En 2017, de nombreux citoyens répartis dans 30 pays, membres ou non de l'Union européenne, ont participé, avec 3 978 initiatives, activités et événements, dont 1 291 en France !
Cette année elle a pour thématique « Villes et Territoires de demain » autrement dit : « La ville demain, c’est l’affaire de tous, construisons là ensemble ! »Les villes du futur doivent être innovantes et adaptables tout en étant respectueuses de l’environnement.

En effet, Face à l’accroissement de la population dans les villes d’ici 2050, près de 6 milliards de citadins,
Il est donc impératif de réaménager le paysage urbain pour le rendre plus agréable à vivre.

A quoi doit ressembler une ville future ?

La ville du futur devra relever de nombreux défis afin de Développer la biodiversité.
Développer la mobilité urbaine tout en limitant la pollution, apporter des solutions face au changement climatique et à la transition écologique de la société.
Optimiser la gestion de l’eau et de l’énergie, améliorer la qualité de vie des citoyens, contribuer à une société plus solidaire, concevoir, construire et rénover des bâtiments, des quartiers…

Les villes et territoires de demain seront ambitieux, innovants, intelligents et créatifs et offriront des espaces de vie plus agréables.

Cette thématique, « Villes et Territoires de demain » illustre 6 des 17 Objectifs de Développement Durable qui sont :

- Gestion durable de l’eau pour tous
- Energies propres et d’un coût abordable
- Ville et communautés durables
- Consommation et production responsables
- Vie terrestre
- Partenariat pour la réalisation des objectifs

Le ministère de la transition écologique lance donc un appel à projets pour encourager l'organisation et la promotion de différents événements en relation avec le développement durable. L’inscription est ouverte à tout type de participants : organismes gouvernementaux, instituts de recherche, établissements scolaires, musées, fondations, associations, entreprises, startups, et en 2018, plus particulièrement, à tous les acteurs de la construction : urbanistes, architectes...Les porteurs de projets peuvent utiliser le kit de communication prochainement en ligne pour bénéficier d’une visibilité au niveau national.
Pour pouvoir participer à la Semaine européenne du développement durable, le projet ou l’initiative, à but non lucratif, doit concerner au moins un des trois piliers du développement durable (social, environnemental, économique). Il peut s'agir de conférences, d'expositions, d'organisations demarchés, de projections de films, d'activités associatives, d'initiatives d’entreprises durables, de projets d’éducation, de visites d’EcoQuartier...

Les Entreprises, dans le cadre de leur engagement environnementale et RSE doivent mettre en place leurs dispositions afin d’organiser cette semaine du développement durable pour ainsi communiquer et sensibiliser toutes les parties prenantes sur les questions liées au développement durable.


Sources Webographiques

 https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/politiques-publiques
 https://www.esdw.eu/?lang=fr